dimanche 12 juillet 2020
 webmaster  Tourisme et voyage  0  12-07-2020  00:00:00

Poissons plus nombreux, pollution moindre, chants des oiseaux… à la faveur du confinement puis d’un tourisme en berne, la nature respire de nouveau sur la côte amalfitaine, région hyper touristique du sud de l’Italie, suscitant un questionnement sur la manière de concilier économie et développement durable.
Source: Tourisme